Six regards pour la Palestine

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Archive
  • A propos de Six regards pour la Palestine

    Exposition d'artistes et de photographes Autour du peintre et calligraphe palestinien Michel Najjar, la Palestine vue par par 1 photographe chilien, 1 artiste français et 3 artistes et photographes belges. Six regards pour la Palestine. Michel Najjar, peintre, calligraphe palestinien Michel Najjar est né en 1933 à Saint Jean d'Acre en Palestine. Il a fait les Beaux Arts de Beyrouth. Il a participé à de nombreuses expositions dans les pays arabes et à l'étranger. En mai 1984, il a obtenu la médaille de bronze de l'Union des Artistes belges et est membre de l'Union des peintres palestiniens. En 1999, pour la première fois après 50 ans d'exil forcé, il a pu voir sa terre natale et exposer ses oeuvres à Ramallah et en Cisjordanie, en Palestine, ainsi qu'en Israël dans les villes de Haïfa, Tefen et Acre. Michel Najjar donne également des cours de calligra¬phie arabe classique. Eduardo Cereceda, photographe chilien Depuis toujours Eduardo a eu l'envie d'approfondir son sens visuel. Il débute des études d'architecture au Chili, puis sa vie l'amène en Belgique où il découvre ce qui devriendra vite sa passion : la photographie. Ses photos, réalisées dans les rues d'Europe, Amérique latine et Moyen-orient, ont l'Homme pour sujet d'inspiration. "Mes photos me permettent de dessiner avec l'oeil le cri et le silence de la vie" E. Cereceda. Blaise Patrix, peintre français "Carnet de voyage", dessins réalisés à Qalqilya et dans les territoires occupés. Né à Paris en 1953, formé dès l'enfance par son père le peintre Michel Patrix, Blaise Patrix choisit la rencontre inter-culturelle comme école de vie en entreprenant à l'âge de 17 ans un voyage d'une année en Afrique de l'Ouest. Plus tard, il s'installe durant vingt années dans cette région, au Burkina Faso principalement puis au Sénégal. Son travail est présenté régulièrement en galerie depuis 1969. En parallèle à sa production en atelier, il utilise l'art pour améliorer la sociabilité et mène des projets visant à favoriser l'appropriation des services et du cadre de vie par leurs usagers. Ce sont les ateliers "partage" qui créent des oeuvres collectives avec la participation active du public auquel elles s'adressent. Marcel De Munnynck, photographe belge "L'association des Artistes contre le mur m'a permis en juillet 2006 de concrétiser mon intérêt pour la Palestine en participant à l'animation d'un camp de vacances pour les enfants de Qalqilya, ville totalement entourée par le mur et des barbelés.Mon approche : celle de la photo "imaginaire", de l'image construite comme un tableau, qui présente plus qu'elle ne représente, celle de l'histoire que l'on peut raconter dans toute son artificialité. La démarche passe par le numérique et le traitement par ordinateur et voulait offrir aux jeunes Palestiniens une ouverture sur l'imagination, une représentation de soi différente de celle imposée par la situation générale, et une ouverture au monde. Nous avons ainsi pu surmonter les images imposées par la terreur et voir s'exprimer des souhaits paisibles bien qu'inaccessibles. Chacun a photographié la portion choisie d'un décor mural peint l'année précédente par la même association puis mimé sa situation sur fond neutre. Le résultat a été imprimé sur des T-shirts, offerts aux jeunes à la fin de ces cinq jours d'atelier." M.De Munnynck Pascal Ducourant, photographe belge "Au pied du mur...", reportage photo de Pascal Ducourant Depuis juillet 2005, Pascal Ducourant, photographe indépendant, a effectué 3 voyages (de 2 à 3 semaines) en Palestine. Il est allé à la rencontre des gens qui vivent le long de cette frontière de béton haute de 9 m ou parfois constituée de clôtures de barbelés électrifiées, pour réaliser un reportage sur la construction et les conséquences de celle-ci sur la vie des Palestiniens. La trentaine de photos (portraits, regards croisés, instantanés et paysages) en noir et blanc, nous montre la colère, la solitude, la douleur, la lutte et l'espoir du peuple palestinien. Ben Heine, dessinateur, caricaturiste et peintre belge Ben Heine est un dessinateur politique, caricaturiste et peintre, principalement connu pour ses cartoons contre la guerre et son activisme pro-palestinien. Ses dessins de presse été publiés sur divers sites Web, journeaux et revues en Orient et en Occident. A côté de sa passion pour le dessin traditionnel, Ben est aussi caricaturiste et peintre. Il caricature toutes sortes de personnalités du monde politique ou culturel. Ses peintures acryliques, très colorées et présentant des formes et des corps aux courbes inattendues, ne sont pas réalistes et pourraient plutôt être déterminées comme "érotico-fantastico-burlesques". Ben a été fortement influencé par l'Expressionisme allemand, le Surréalisme belge et le Pop Art américain. Ses toiles ont jusqu'à présent été exposées en Belgique et au Royaume Uni.

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Autres événements : Ixelles

    Recommandations