Orly (sud)

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Archive
  • A propos de Orly (sud)

    Comme pour sa série "Brasilia", Jacques Benoit a choisi de rassembler ses dernières oeuvres sous un titre générique qui ne renvoie pas tant à un lieu quà une époque. Le cadre historique - les Trente Glorieuses - est donc planté. Dans "Orly (Sud)", l'architecture sert davantage à planter un décor à la gloire de l'âge d'or de l'aviation, récemment (2011) remis à lhonneur par la série Pan Am sur la chaîne américaine ABC. La peinture de Jacques Benoit est sous-tendue par une logique cinématographique: cadrage, contre-plongée, action, décor, autant d'éléments qui contribuent à créer l'impression d'une action en cours. Tel un chef opérateur à qui serait donnée une totale liberté d'éxécution, il prend possession des acteurs et des décors pour leur imposer ses propres cadrages, sa lumière, ses couleurs. L'on perçoit une logique sous-jacente dans cette explosion de teintes saturées, tels ces ciels rouges qui apparaissent à plusieurs reprises, ou la volonté de créer un fort contraste entre des vêtements d'aspect réaliste et la peau colorée des personnages. Passionné d'architecture, Jacques Benoit n'en reste pas moins guidé par le cinéma.

    Autres événements : Ixelles

    Recommandations

    Liens commerciaux