La Maison Losseau, joyau de l'Art Nouveau. Siège du secteur littérature de la Province de Hainaut

Expo » Permanente

Informations pratiques

A propos de La Maison Losseau, joyau de l'Art Nouveau. Siège du secteur littérature de la Province de Hainaut

La Maison Losseau, joyau de l'art nouveau et creuset du développement culturel, artistique et scientifique.

Nous sommes implantés en plein coeur de Mons, à un jet de pierre de la Grand Place, dans une belle demeure entièrement décorée au début du XXème siècle dans le style Art Nouveau, par son propriétaire, Léon Losseau. Cette maison a fait l'objet de nombreuses restaurations et a ouvert ses portes au public depuis le mois de septembre 2015.

Nous y organisons des rencontres, visites, animations, concerts, conférences, clubs de lecture et une foule d'autres activités. www.maisonlosseau.be

Durant tout l'été, nous accueillerons, dans notre beau jardin, une Guinguette littéraire.

Léon Losseau
Il s'agit d'un personnage attachant (1869 - 1949) qui, parce qu'il détenait une importante fortune personnelle, a pu se consacrer à ses nombreuses passions, et faire de son hôtel particulier, un joyau de l'Art Nouveau, loin de la mode locale (la maison est une des seules du genre à Mons Losseau ne jurait que par l'art nancéen, en raison notamment de ses convictions personnelles "antigermaniques"). Sa maison lorsqu'il a entrepris de la faire rénover (1899) devint assurément l'une des plus modernes du pays (première maison dotée d'électricité à Mons, munie d'un chauffage central à vapeur, plus tard d'un ascenseur privé, etc.). Ce qui est prenant avec Léon Losseau, c'est le fait que nous détenons toutes ses archives, papiers personnels, sa correspondance avec les architectes ou bien encore ses contemporains, sa famille, etc. Furent associés à tous les travaux de la maison les noms de Paul Saintenoy ( à qui on doit les magasins Old England à Bruxelles), Henri Sauvage (Villa Majorelle), Louis Sauvage, Raphaël Evaldre (pour les vitraux), Emile Gallé, et la célèbre manufacture Daum...

Léon Losseau a été rendu mondialement célèbre, de son vivant, dans le milieu des belles lettres, suite à ce qu'on a appelé "l'Affaire Rimbaud", ou sa découverte de manière fortuite de l'ensemble de l'édition princeps, d'une Saison en enfer, quand les ayant-droits de Rimbaud laissaient croire que cette édition avait disparu, suite à un acte d'autodafé son auteur.

Mais revenons aux passions de Losseau...

Evoquons la bibliophilie tout d'abord, puisque sa bibliothèque contient plus de 100.000 ouvrages, parmi lesquels des romans, des revues illustrées, des livres de droit, et de nombreuses publications consacrées à l'art, à la géographie, etc. Nous conservons évidemment tous ces livres qui sont mis à la disposition du public via notre Centre de littérature ;

La photographie était une autre importante passion pour Losseau, comme pour de nombreux bourgeois de son époque. A tel point qu'il avait fait installer un laboratoire dans ses caves, et détenait du matériel sophistiqué qu'il emportait partout avec lui...pour s'y adonner. Il nous a laissé plus de 800 négatifs sur verre, que nous avons numérisés et qui témoignent de ses voyages, de la quotidienneté, de ses visites en villégiature. C'est un fonds passionnant car Losseau était un excellent technicien de la lumière. Nous proposons en ce moment une découverte de ce fonds, à travers une exposition (qui se déroulera durant tout l'été à la Maison Losseau) ;

Un autre encombrante passion fût la numismatique : la collection de Losseau compte plus de 10.000 médailles et représente l'oeuvre d'un nombre important d'artistes, dont notamment le fameux médailleur Devreese, ami de Losseau.

Notre avocat montois, fût un membre très actif de nombreuses sociétés savantes et artistiques. A tel point qu'il avait conçu sa demeure comme un foyer qui devait être un creuset en faveur du développement intellectuel, scientifique et artistique.
Durant sa vie, il a organisé pléthore de réceptions, au coeur de cette demeure : cérémonies, bals, conférences à la lueur de sa lanterne magique, ... tant de moments d'échanges enthousiastes autour de thèmes variés. Parmi tous les contemporains qu'il a côtoyés, Losseau a noué des liens fidèles avec un intellectuel remarquable qui fût son grand ami. Il s'agit de Paul Otlet, à qui on doit notamment l'invention de la Classification Décimale Universelle, le répertoire international de Bibliographie, etc. Outre leurs rencontres, ils échangeaient une correspondance abondante, autour de ces projets, avec une vision profondément humaniste de la société qui les entourait. Pensant que l'accès à la connaissance était un facteur de prospérité et de paix pour l'ensemble de l'humanité.

Avant sa mort, n'ayant ni enfant, ni épouse, Losseau a souhaité que l'œuvre de toute sa vie lui survive et a pensé à créer une Fondation qui aujourd'hui encore anime la magnifique Maison Losseau. Cette fondation veille à partager avec le public l'héritage de Losseau et a développé, avec l'aide de la Province de Hainaut, un pôle touristique et culturel qui organise des visites, des manifestations, et rencontres pour les amoureux de la littérature, les écrivains, les écrivants, les étudiants, etc. Des conférences, expositions, émaillent notre calendrier, elles traitent de tous les sujets qui gravitent autour d'un noyau dont l'alliage se compose de tout ce que nous venons d'évoquer ci-avant...

Toute l’année, donc, nous proposons au public de visiter la demeure de Léon Losseau, mais avant cela de faire connaissance avec notre hôte, en découvrant un centre d’interprétation qui lui est consacré. Nous organisons aussi des activités ayant rapport avec la Collection de la Fondation Losseau, ou avec l’Art Nouveau, la littérature, l’édition, la poésie, les mots… Nous donnons des ateliers d’écriture, des clubs de lecture, organisons des concerts, des ateliers créatifs, etc. Bien sûr, nous présentons aussi des expositions temporaires, en rapport avec toutes les thématiques développées ci-dessus.

Dans la maison Bourlard, voisine de la maison Losseau, qui appartenait aussi à Léon Losseau, la Province a installé un écrin, celui du secteur littérature. Il se veut le plus exhaustif possible en matière de littérature hainuyère et aborde aussi l'histoire, la géographie, les beaux arts en province de Hainaut. Les grands écrivains ayant un lien avec la province y sont aussi représentés. Il accueille la formidable bibliothèque de Léon Losseau et ses archives. Il est aussi dépositaire du fonds Claire Lejeune. Pour dynamiser toutes ces ressources une équipe complète est à la disposition des lecteurs. Un programme de lectures et de rencontres, d'ateliers d'écriture s'y déroule, si tout ceci vous intéresse, inscrivez-vous à notre newsletter : info@maisonlosseau.be Le centre est ouvert du mercredi au vendredi jusque 17h. Renseignements 065/398.880.

Photos de La Maison Losseau, joyau de l'Art Nouveau. Siège du secteur littérature de la Province de Hainaut

Commentaires

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant d'envoyer
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile
Afficher plus de commentaires

Autres événements : Expo

Autres événements : Mons

Recommandations