La lumière du noir

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Archive
  • A propos de La lumière du noir

    Abstrait et figuratif. Toile et céramique. C’est la diversité avec laquelle An Vanderlinden nous ramène à l’époque des charbonnages. Des couches de peinture plus noires que noir qui hébergent d’autres couleurs, qui les couvrent et les laissent apparaître en même temps. Un noir parfois brillant, tout comme la houille qu’elle emploie dans beaucoup d’œuvres.

    Dans les œuvres récentes de An Vanderlinden la limite entre l’abstrait et le figuratif devient floue. La même chose pour le bidimensionnel et le tridimensionnel. Par la combinaison de la peinture à l’acrylique et la houille concassée son œuvre prend une allure d’art matérielle. Le charbon brut est appliqué en différentes épaisseurs pour que la lumière soit réfléchie de différentes manières.
    Il y a des toiles sur lesquelles la peinture à l’huile noire est travaillée jusqu’à ce point qu’elle paraît plus claire que les couleurs en dessous. De cette façon elle parvient à avoir des tonalités de couleur allant du noir profond jusqu’au rouge roussissant.
    Selon An Vanderlinden le charbon brut est une matière épatante. « Il y a beaucoup de tonalités du noir dedans. La houille est noire, mais en la comparant côté à côté avec la peinture noire, elle ne semble plus être noire, elle est beaucoup plus claire. » Cette caractéristique explique le titre de l’exposition « la lumière du noir » : la luminosité du noir, la quantité de lumière réfléchie.

    An Vanderlinden montre aussi des objets céramiques : des bénitiers remplis de charbon et pourvu d’une plaque qui représente la Sainte Barbe, patronne des mineurs.
    An utilise diverses techniques céramiques. Souvent elle peint les céramiques cuites avec une glaçure de fond, comme sur une peinture, pour ensuite y verser une glaçure transparente ou non-transparente. Des fois la Sainte Barbe est dominante, une autre fois elle reste en arrière-plan et domine le charbon dans – disons- le « charbonnier ». Disparaître et apparaître sont un thème retournant dans son œuvre, tout comme sa recherche continue sur les différents coloris du noir.

    L’exposition « Zwart Licht » (la lumière du noir) montre 44 œuvres de An Vanderlinden à Diepenbeek, au centre « GC De Plak « (Servaasplein 14) et à la bib – (Bibliotheek - Marktplein 24A)
    Jusqu’au 15 janvier 2017

    Horaire d’ouverture : le centre GC De Plak (Servaasplein 14) a d‘autres heures d’ouverture, mais l’expo y est accessible quand la Bib est ouverte. Renseignez-vous à la Bib. Ils sont tout près l’un de l’autre.

    Photos de La lumière du noir

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Autres événements : Diepenbeek

    Recommandations