Météorites digitales

Expo » Arts graphiques

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Archive
  • A propos de Météorites digitales

    Les « regmaglyptes » qui caractérisent certaines météorites se présentent sous forme d’alternance de creux et d’aspérités ressemblant étrangement à des traces de doigts dans une pâte molle. De cette similitude avec des empreintes digitales m’est venue l’idée de malaxer l’argile. Il ne s’agissait pas de reproduire une météorite mais de se laisser guider par ses caractéristiques formelles et de s’aventurer, sans idée préconçue, dans un processus de création tactile - le choix préalable d’une terre de grès noir chamotte et la cuisson dans un four à bois chauffé à 1240 degrés concluant le travail.

    La majeure partie des météorites sont des fragments qui proviennent de la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter. Il est de coutume de leur attribuer le nom de la commune la plus proche lorsqu’elles parviennent sur le sol terrestre et qu’il a été possible d’en recenser la localisation. Ainsi, Ensisheim en France, Gibeon en Namibie, Morasko en Pologne, Campo Del Cielo au nord de l’Argentine sont des lieux précis dont les noms ont été associés à des fragments de météorites.

    Etant donné leur rareté et leur dissémination sur terre dans des collections publiques et privées, la plupart des images de météorites dont je me suis servi ont été récoltées sur le net. Cela m’a donné l’occasion d’en sélectionner certaines qui me permettent, après recadrage, de les transformer digitalement par le biais de dispositifs infographiques que j’ai expérimenté afin de dématérialiser l’objet représenté en explorant les limites de l’image. Il en résulte une multitude de pixels polychromes comparables à des myriades d’étoiles se polarisant à la surface du papier.

    Daniel Dutrieux

    Thématique(s) associée(s)

    Les expos gratuites du moment

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Liège

    Recommandations

    Liens commerciaux