Informations pratiques

A propos de Robert le diable

Robert le Diable, premier opéra français de Giacomo Meyerbeer, s’inspire de la légende médiévale du duc normand Robert, laquelle accorde une place centrale à l’éternelle lutte entre le bien et le mal. Par sa propension au surnaturel, le livret de Scribe et Delavigne réunit plusieurs thèmes caractéristiques du romantisme. La très attendue première de l’œuvre en 1831 connut un triomphe sans pareil. La formule « le temple de l’illusion et du miracle » dont Balzac gratifie les opéras de Meyerbeer dépeint parfaitement ce grand opéra à la française qui réclamait des moyens scéniques considérables. L’écriture orchestrale très contrastée, regorgeant de passages spectaculaires pour choeurs, est entre de bonnes mains avec le chef d’orchestre Evelino Pidò, qui contribue ainsi à son tour à la redécouverte de Meyerbeer entreprise cette dernière décennie. Avec Robert le Diable et Frankenstein à l’affiche, phénomènes surnaturels et créatures fantastiques seront légion à la Monnaie ce printemps.

Commentaires

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant d'envoyer
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile
Afficher plus de commentaires

Autres événements : Palais des Beaux-Arts de Bruxelles - Bozar

Autres événements : Théatre / Spectacle

Autres événements : Bruxelles

Recommandations