Bartók/Beethoven/Schönberg

Théatre / Spectacle » Danse

Informations pratiques

A propos de Bartók/Beethoven/Schönberg

Cette soirée de répertoire réunit trois œuvres de jeunesse d’Anne Teresa De Keersmaeker. Le Quatrième quatuor à cordes de Béla Bartók fut la première partition de musique du début du XXe siècle que la chorégraphe se risqua à approcher, en 1986. Sa subtilité rythmique lui inspira un quatuor de femmes vigoureux, joueur et insolent. Avec la Grande fugue de Beethoven, la chorégraphe foulait en 1992 un nouveau territoire : celui d’une virtuosité à la fois masculine et aérienne, serrant au plus près le contrepoint musical. La soirée se clôture sur un « duo à trois » inspiré par la Nuit transfigurée de Schoenberg : le tourment amoureux s’y déploie dans un registre expressif que De Keersmaeker qualifie d’« effrontément romantique ». Arc-boutés à trois pages essentielles de l’histoire de la musique, trois moments-clés dans le parcours d’une chorégraphe, où négocient âprement l’écriture abstraite et le sens narratif.

À lire aussi

Bartok/Beethoven/Schönberg Lire la suite

Commentaires

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant d'envoyer
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile
Afficher plus de commentaires

Autres événements : Kaaitheater

Autres événements : Théatre / Spectacle

Autres événements : Bruxelles

Recommandations