Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Archive
  • A propos de I puritani

    Nouvelle production :
    Opéra Royal de Wallonie-Liège
    Städtischen Bühnen Frankfurt

    L’histoire
    Partisan puritain de Cromwell, lord Valton prépare le mariage de sa fille Elvira avec Arturo au grand dam de Riccardo qui la désire ardemment. Mais Arturo appartient au clan rival des Stuart et sauve la mystérieuse prisonnière que Valton doit conduire en prison, la reine Enrichetta. Elvira, se croyant abandonnée, sombre dans la folie…

    Scène de folie
    Sous la terrible dictature de Cromwell, en Angleterre au XVIIe siècle, les Puritains prônent un mode de vie austère, tourné vers la Bible. L’histoire d’un amour né dans des vents contraires offre à Bellini un sujet certes propice à l’exploitation des ressorts de l’opéra romantique naissant, mais permet surtout l’exploitation des diverses passions humaines. La scène de folie d’Elvira n’aura d’égale que celle de Lucia di Lammermoor, exactement contemporaine.

    Basée sur une histoire réelle, la dernière oeuvre de Bellini fut composée lentement, en neuf mois. Le maître corrigea le livret et remania la musique sur les conseils de Rossini. La création, au Théâtre-Italien à Paris, fut un triomphe. I Puritani exige une distribution d’exception. Le quatuor vocal, à l’origine formé de Grisi, Rubini, Tamburini et Lablache, est soumis aux airs les plus périlleux du répertoire belcantiste. Leur succès fut à l’origine du surnom de Quatuor des Puritains resté célèbre jusqu’à nos jours. Mais entre cavatines et cabalettes, le compositeur, roi de la mélodie et de la suavité, nous réserve quelques uns des plus beaux airs de l’opéra italien !

    L’introduction aux spectacles: Lever de rideau
    Toutes les représentations d’opéra sont précédées d’une introduction didactique ouverte à tous. Le rendez-vous est fixé 30 min avant le début du spectacle, en compagnie d’un conférencier, pour une présentation pertinente de l’oeuvre.

    À lire aussi

    Triomphe musical pour l’ultime chef-d’œuvre de Bellini Lire la suite
    Lawrence Brownlee: «On peut apprécier la musique classique et aller à un concert de Beyoncé» Lire la suite

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Autres événements : Opéra Royal de Wallonie (ORW)

    Autres événements : Théatre / Spectacle

    Autres événements : Liège

    Recommandations