Informations pratiques

A propos de Built to last

‘The same music that served evil purposes can be redeemed to serve the Good. Or it can be read in a much more ambiguous way. With music we cannot ever be sure. In so far as it externalizes our inner passion music is potentially always a threat.’ – Slavoj Žižek

Cinq performeurs voyagent à travers l’histoire – et peut-être l’avenir – de la danse. À chaque fois se révèle un nouveau monde impressionnant dans lequel ils découvrent, à l’aide de variations subtiles dans leurs mouvements, une nouvelle conscience de l’espace, de la situation, d’eux-mêmes et des autres performeurs. Leur tentative permanente de maintenir leur position montre l’être humain dans toute sa vulnérabilité.

Le titre Built to Last éveille des soupçons. Comment peut-on aujourd’hui croire en des valeurs éternelles et l’universalité ? L’obsolescence programmée des objets vise à réduire leur durée de vie, de même que nous souhaitons sans cesse nous redécouvrir.

• Dans Built to Last (2012), Meg Stuart utilisait pour la première fois de la musique classique existante de, e.o., Sergei Rachmaninov, Ludwig van Beethoven, Iannis Xenakis, Meredith Monk et Arnold Schoenberg. La prise de son, une « métacomposition » du dramaturge musical Alain Franco, fait office de machine à remonter le temps.

Commentaires

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant d'envoyer
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile
Afficher plus de commentaires

Autres événements : Kaaitheater

Autres événements : Théatre / Spectacle

Autres événements : Bruxelles

Recommandations