Christine Ödlund - Music for Resurrected Atoms

Expo » Galerie

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Archive
  • A propos de Christine Ödlund - Music for Resurrected Atoms

    MLF l Marie-Laure Fleisch a le plaisir de vous annoncer la première exposition personnelle de Christine Ödlund en Belgique, Music for Resurrected Atoms. La communication avec les plantes étant au cœur de ses recherches, l’artiste utilise principalement des pigments issus de végétaux. Cela lui permet d’entrevoir des moyens pour que l’Homme puisse avoir une meilleure compréhension du monde végétal. Etudiant les signaux chimiques, les vibrations acoustiques et les similitudes entre les processus génétiques humains et végétaux, Ödlund crée des œuvres sur papier, des peintures ou encore des vidéos qui deviennent elles-mêmes des éléments vivants dans son corpus d’œuvres. Les travaux passés alimentent les recherches futures et permettent à l’artiste d’approfondir diverses théories ou méthodes qui nous rapprocheraient de son rêve ultime de communication symbiotique entre le règne animal et le monde végétal. Pour cette exposition, nous présentons une nouvelle série d’œuvres sur papier et sur toile, et, à l’étage inférieur, quatre vidéos majeures dans le travail de l’artiste.

    Les teintes présentes dans les œuvres d’Ödlund sont douces et terreuses, grâce à l’utilisation de pigments végétaux. Pour cette exposition bruxelloise, l’artiste a développé cette pratique en créant de nouveaux pigments. Les feuilles de plantes ayant poussé dans son atelier et dans son jardin à Stockholm ont été envoyées aux ateliers belges Lutea, qui les ont transformées en matériaux artistiques brutes. Cela instaure une forme d’hyperréalisme non formel dans ses œuvres : l’artiste utilise les plantes qu’elle représente et avec lesquelles elle essaie de communiquer. Le processus artistique peut donc être perçu comme une forme de communication en soi. L’idée du cycle de la vie d’une plante, liée à celle de l’homme par la transformation du carbone, se retrouve dans cette transformation de la plante en pigment. Ainsi, la plante a une seconde vie en tant qu’œuvre d’art.

    Ayant étudié la photographie et la musique électroacoustique, Ödlund crée des œuvres qui peuvent également être lues comme des partitions. Elle explore la manière avec laquelle les ondes acoustiques peuvent mettre en lumière des schémas répétitifs ou faciliter l’échange d’informations. La notation de cette musique électroacoustique montre comment le son remplit un espace plutôt que la façon dont la musique est jouée sur un instrument, et elle prend des formes organiques ou montagneuses qui se retrouvent dans tout le corpus d’œuvres de l’artiste. Il existe donc une porosité entre les modes de pensée scientifique, visuel et musical, où les objets et les corps tangibles deviennent des ondes musicales et inversement. L’acoustique joue également un rôle clé dans ses vidéos, comme l’illustre une œuvre dans laquelle Ödlund étudie la manière dont les papillons tambourinent sur les plantes pour envoyer des signaux. Cette vidéo a inspiré deux peintures dans lesquelles le processus de création peut être compris comme une sorte de synesthésie artistique où les sons évoquent des couleurs et des formes.

    Le cycle de la vie des plantes ainsi que les processus tels que la photosynthèse sont omniprésents dans ses œuvres et souvent combinés à des éléments en lien avec l’ADN humain. Ces éléments composent le noyau scientifique des travaux d’Ödlund, dans lequel elle explore les théories relatives au transfert d’atomes de carbone, aux impulsions électriques chez l’Homme et la plante, et aux ondes cérébrales. Ces théories se manifestent à travers l’imagerie des transformateurs de Tesla, des diagrammes de molécules, des symboles chimiques et de l’application de matériaux conducteurs tels que l’aluminium à la surface des peintures. A l’étage inférieur, les parois de la galerie se recouvrent de vidéos constituant des boucles électriques entre l’homme et les plantes. Motivée par le désir de pouvoir écouter plus attentivement le monde qui nous entoure, Ödlund combine pensée schématique, images et son afin de comprendre des processus complexes.

    Christine Ödlund (1963, Stockholm, Suède) vit et travaille à Stockholm. Ses expositions personnelles : IONOSPHERE * PLANT * METAL * AURA, Galleri Riis, Oslo, Norvège (2018); Aether & Einstein, Magasin III Musée & Fondation pour l’Art Contemporain, Stockholm, Suède (2016) et Musikk for Eukaryoter, Musée d’Art Trondheim, Trondheim, Norvège (2014). Ses expositions de groupe : The Moderna Exhibition 2018: With The Future Behind Us, Moderna Museet, Stockholm, Suède (2018); Utopins Arkeologi, CFHILL, Stockholm, Suède (2017); Life Itself, Moderna Museet, Stockholm, Suède; Nationalmuseum, Stockholm, Suède (2016); Tunnel Vision, The 8th Momentum Nordic Biennial, Moss, Norvège (2015); The Drawing Room, Magasin III Musée & Fondation pour l’Art Contemporain, Stockholm, Suède (2014) et Art and Music - Search for New Synesthesia, MOT - Museum of Contemporary Art Tokyo, Tokyo, Japon (2012)

    Photos de Christine Ödlund - Music for Resurrected Atoms

    Thématique(s) associée(s)

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Les expos gratuites du moment

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Ixelles

    Recommandations