Informations pratiques

A propos de Pikovaya Dama

Quand il écrit en 1890 à son frère Modeste qui lui en a fourni le livret, Piotr Ilitch Tchaïkovski ignore que l’histoire lui donnera raison. Il compose l’oeuvre porté par une fébrile euphorie. Dans l’opéra, à la différence de la nouvelle éponyme de Pouchkine, Hermann est déchiré entre des sentiments pour Lisa et une idée fixe destructrice. Leurres du jeu de cartes, passion dévorante, menace du destin… avec ces éléments, Tchaïkovski dépeint des moments poétiques, contrastant avec de fastueux tableaux de la haute société. Notre époque entend-elle encore les peurs et les névroses des personnages de La Dame de pique ? Le metteur en scène David Marton, de retour à la Monnaie après Capriccio, tentera d’y répondre. Nathalie Stutzmann, que l’on a pu entendre en récital en 2015, fait ses débuts à la tête de notre orchestre. 

Commentaires

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant d'envoyer
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile
Afficher plus de commentaires

Autres événements : La Monnaie

Autres événements : Théatre / Spectacle

Autres événements : Bruxelles

Recommandations