Achrome

Expo » Galerie

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Archive
  • A propos de Achrome

    Lucile Bertrand, Rui Calçada Bastos, José Pedro Croft, Eirene Efstathiou, Pascal Haudressy, Gauthier Hubert, Gudny Rosa Ingimarsdottir, Athina Ioannou, Pieter Laurens Mol, Pedro A.H. Paixão, Panos Papadopoulos, Roeland Tweelinckx, Bernard Villers and Tatiana Wolska.

    Vernissage jeudi 20.06.19 de 18h à 21h
    Exposition 21.06.10 – 20.07.19

    Du grec ancien a- (sans) et khroma (couleur), le terme ACHROME évoque l’absence de couleur, thématique ayant accompagné les recherches avant-gardistes de nombreux artistes modernes et contemporains, d’Édouard Manet à Piero Manzoni, en passant par Robert Ryman, Robert Rauschenberg ou encore Roman Opalka. Cette exposition d’été à la Galerie Irène Laub est un group show qui rassemble des œuvres adressant les diverses implications de cette absence.

    Pour la plupart d’entre nous, les couleurs sont à la fois un code qui nous permet de structurer notre perception du monde et également une expérience sensorielle fondamentale. Par conséquent, la suppression de la couleur peut permettre d’explorer la réalité de manière désincarnée, distanciée. Dans le travail de José Pedro Croft, Pascal Haudressy, Roeland Tweelinckx et Panos Papadopoulos, des espaces dénudés, esquissés quelques lignes et en nuances de gris, créent une atmosphère méditative et attirent l’attention sur l’équilibre et la perception des volumes. Au delà des formules mathématiques et des structures inflexibles, une sensation d’envol et de croissance organique peut ensuite émerger, comme c’est le cas chez Pieter Laurens Mol et Athina Ioannou. La disparition des couleurs évoque également la perte de souvenirs et d’informations, comme le mettent en évidence les reliquats de parcours vécus et d’archives historiques mis en lumière par Eirene Efstathiou et Lucile Bertrand. En relation directe avec cette question, les œuvres de Pedro A.H. Paixão et Gauthier Hubert utilisent une palette sans couleur pour réfléchir – parfois avec humour – sur les thématiques d’identité et d’ethnicité. Finalement, l’exposition ACHROME est liée de manière essentielle à la mise en forme de l’éloignement, de l’effacement et de la disparition. Rui Calçada Bastos, Gudny Rosa Ingimarsdottir, Bernard Villers et Tatiana Wolska abordent les frontières du perceptible : ils entravent le regard, laissent entrevoir des éléments dissimulés, ou utilisent le vide et l’absence comme base de leur composition.

    Image : Gauthier Hubert, "Portrait d'un homme de couleur", 2019, huile sur toile, 106 x 72 cm (détail)

    Thématique(s) associée(s)

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Les expos gratuites du moment

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Ixelles

    Recommandations