Les Européens regardent les Européens: 50 clichés internationaux en bande dessinée et #Spirou4Rights

Expo » Photographies

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Archive
  • A propos de Les Européens regardent les Européens: 50 clichés internationaux en bande dessinée et #Spirou4Rights

    Une exposition en deux volets qui, par le biais de la BD, aborde avec humour et dérision des sujets fondamentaux et des valeurs citoyennes.

    Du Lu au Ve – 8h30 > 12h00 et 13h00 > 17h00
    Les Sa et Di – 13h30 > 17h00

    La bande dessinée est un média universel qui permet d’aborder avec humour et dérision des sujets fondamentaux et des valeurs citoyennes. Dans l’exposition en deux volets présentée au CCD, deux thématiques sont abordées par ce biais: les clichés et les préjugés ainsi que les Droits de l’Homme.

    1er volet: Les Européens regardent les Européens: 50 clichés internationaux en bande dessinée
    Exposition conçue par le CBBD Diffusion Wallonie-Bruxelles International, organisée à Dinant en coproduction par WBI, la Bibliothèque Centrale de la Province de Namur et le CCD

    Une bande dessinée, c’est fait de peu de choses: une suite d’images qui forment un récit. Malgré tout son talent de raconteur d’histoires, l’auteur de BD dispose donc de très peu de moyens pour entrainer son lecteur sur les chemins qu’il suggère. Pour atteindre son but, il va parfois choisir de tracer les contours de ses personnages en fonction de ces mêmes idées reçues que le commun des mortels se fait des personnages en question. C’est particulièrement vrai dans le domaine de l’humour et de la satire. Pouvoir résumer un personnage avec seulement quelques éléments – un physique, un vêtement, une pipe, un béret, une moustache,… – constitue un challenge permanent qui permet d’aller au plus vite à l’essentiel: l’histoire.

    Les Européens regardent les Européens: 50 clichés internationaux en bande dessinée n’entend pas faire l’inventaire de ces clichés, pas plus qu’elle ne montre l’ensemble de la production BD des 28 pays qui composent l’Union Européenne. Au contraire, puisant dans ce trésor de créativité, l’exposition propose au visiteur de s’arrêter un instant devant une sélection de 50 clichés et préjugés bien connus et de découvrir la manière souvent drôle dont un auteur de BD s’en est servi dans son œuvre… Le seul critère de sélection étant que le dessinateur ne soit pas de la même nationalité que l’objet du cliché.

    Si l’Europe efface les frontières, si les outils de communication et la démocratisation des déplacements rapprochent ses habitants, les clichés et préjugés que ceux-ci entretiennent sur leurs voisins ont la vie dure. La visite de l’exposition permettra au visiteur de constater, sans doute, que le premier point commun des habitants de l’Europe, c’est l’ensemble des idées reçues qu’ils conservent les uns sur les autres!





    2e volet: #Spirou4Rights
    Exposition conçue par le Haut-Commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme en partenariat avec le journal Spirou et le soutien de Wallonie-Bruxelles International (WBI), organisée à Dinant en coproduction par WBI, la Bibliothèque Centrale de la Province de Namur et le CCD

    En 2018, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme célébrait son 70e anniversaire. En 30 articles, ce texte fondateur pose les bases des droits civils et politiques ainsi que des droits économiques, sociaux et culturels des êtres humains. Pour marquer cet anniversaire, le journal Spirou s’est associé à la campagne d’anniversaire lancée par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme avec un numéro spécial dans lequel les grands talents de la bande dessinée illustrent les 30 articles de la Déclaration Universelle. Parallèlement à la parution de ce numéro spécial, une exposition itinérante a été conçue pour sensibiliser un plus large public encore. La bande dessinée, avec son caractère graphique et ludique, est en effet un vecteur de communication idéal.

    Spirou en est le personnage principal. Véritable reflet des époques qu’il a traversées, le célèbre groom a toujours été porteur des valeurs humanistes de ses créateurs: ouverture vers le monde, protection et défense de l’opprimé, respect de la différence, courage et générosité. A découvrir dans ce deuxième volet de l’exposition, entre autres, des planches d’Emile Bravo, Libon, Nob, Brice Cossu et Olivier Bocquet, Delaf et Dubuc, Batem Yves Sente et André Juillard, Derib, Achdé, Philippe Geluck,…

    Thématique(s) associée(s)

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    2020 en 100 événements : notre sélection par région

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Dinant

    Recommandations