Will Cotton - The Taming of the Cowboy

Expo » Galerie

Informations pratiques

  • Gratuit
  • A propos de Will Cotton - The Taming of the Cowboy

    Dix ans apre?s sa dernie?re exposition a? la galerie Templon, le peintre new yorkais Will Cotton, ce?le?bre pour ses repre?sentations de friandises en tout genre, de?voile a? Bruxelles une exposition de?cale?e et provocante, « Le Cowboy apprivoise? ».
    Dans un clin d’œil a? la schizophre?nie politique de son pays en pleine campagne e?lectorale, Will Cotton propose une re?interpre?tation du mythe du Cowboy, symbole de la conque?te de l’Ouest. Ses grandes peintures a? l’huile, a? la facture apparemment classique, proposent un carambolage e?tonnant entre cowboys triomphants et leurs montures fantastiques : des licornes roses.
    La figure du Cowboy e?voque une virilite? toute ame?ricaine, associe?e a? la liberte?, la Destine?e Manifeste et une certaine culture de la violence. Au contraire, la Licorne, rose de surcroi?t, renvoie a? une mythologie plus contemporaine, qui s’est impose?e ces dernie?res anne?es dans les rayons de jouets et les accessoires pour petites filles. Re?flexion sur la notion de genre, l’exposition explore ainsi le rapport entre les sexes, mais aussi l’hyper-sexualisation de l’enfance ou la notion de queer et les luttes LGBT dont la licorne - arc en ciel - est re?cemment devenue une mascotte plane?taire.
    L’exposition propose un groupe de peintures a? l’huile mais aussi de dessins ine?dits – huile, sanguine, crayon – inspire?s par ses se?jours dans le Wyoming et en Camargue, en France. Variation sur le couple cowboy-licorne, ces œuvres sur papier de?construisent avec humour la question de la repre?sentation.
    Chez Will Cotton, la beaute? des compositions ou des paysages faits de cascades de sucreries ou de montagnes de meringues, n’est pas seulement une ode a? l’opulence d’une Ame?rique ide?alise?e, ou d’un paradis perdu. Il s’agit aussi de questionner la peinture. Techniquement virtuose, sa peinture s’interroge sur la fluidite? entre cate?gories identitaires, culturelles, mais aussi artistiques: ico?nes populaires et grande peinture, mythes intemporels et imagerie publicitaire.
    Ne? en 1965, Will Cotton a e?tudie? a? la New York Academy of Art et aux Beaux-Arts de Rouen. Il a longtemps expose? a? la Mary Boone Gallery (New York) et la galerie Jablonka (Cologne). Ses œuvres ont e?te? expose?es dans le monde entier, notamment au San Francisco Museum of Art (2000) ; au Seattle Art Museum (2002) ; a? la Kunsthalle de Bielefelden Allemagne(2004) ; au CAPC deBordeaux(2005) ; au Chelsea Art Museum de New York (2006) ; a? la Triennale Bovisa de Milan (2007) ; au Muse?e Marmottan de Giverny (2008), au Cornell University Museum (2014) ou au Orlando Museum de Floride (2017). Il est aussi connu pour ses expe?rimentations artistiques dans une grande varie?te? de domaines, de la pa?tisserie (avec La Dure?e), a? la musique (projet avec la chanteuse Katy Perry, 2010) ou la mode (projet What to Wear in Candyland, Hudson Yard, New York, 2019).

    Thématique(s) associée(s)

    À lire aussi

    «The taming of the cowboy»: l’Amérique à la licorne Lire la suite

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Les expos gratuites du moment

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Saint-Gilles