Caroline Bia

Expo » Galerie

Informations pratiques

  • Gratuit
  • A propos de Caroline Bia

    Galerie Faider
    Printemps 2020
    caroline bia


    " peinture pure "

    Caroline Bia nous revient avec une exposition sur la touche, cet élément premier qui scelle l'union de la couleur et de la peinture. "Je m'immerge dans l'univers de cette petite virgule qui, sitôt qu'elle apparaît, constitue le tableau." Comme toujours, son mode opératoire chemine entre les fondamentaux : c'est la qualité autonome des touches, inlassablement dégradées en séries, qui rythme le corps de la surface et dispose les masses, en pure combinatoire des paramètres et des attributs chromatiques. La cohérence formelle, l'ascèse concentrée imposent la communion entre le geste pictural et sa résultante. "Faut-il le préciser, il ne s'agit pas d'expression, encore moins de monstration... mais quel engagement sincère est nécessaire pour parvenir à peindre, c'est-à-dire à traduire picturalement ce qui est juste pour moi."

    Ces gammes infiniment variées de traits verticaux scandent et cadencent nos perceptions. Les teintes fluctuent l'une vers l'autre sans rapport de force, en harmonie du lien, en continuité de superposition. Les liaisons, les frontières sont travaillées pour s'effacer ou demeurer au "presque rien du visible". La matière finale qui nous est donnée à voir est la réponse concrète de Caroline Bia à un cheminement pictural précis. "Je resserre l'étau de l'expérimentation. Je cherche la logique la plus simple et la plus sensible de mon écriture. Quel est le degré d'émergence de cette touche ? Et son degré de lisibilité ? "

    Ainsi, strate après strate, se cristallisent une infime sédimentation, une saturation intrigante, un désinvolte surplus de pigment, et le tableau, par un lent processus de mise au jour, distille son univers simple, concentré et vivant. Au cœur de cette transcendance, nos yeux de regardeur conservent leur entière liberté. Notre ajustement rétinien se pose et s'envole où il veut, patient à faire naître de nouvelles clartés. Pour nous, tel rai de lumière se met à danser sur la toile; telle texture tissée se détache, quasi palpable aux doigts; tel horizon flou, embrasé mais serein, ne cesse de nous émerveiller.

    Chantal Debauche

    Photos de Caroline Bia

    Thématique(s) associée(s)

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Les expos gratuites du moment

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Saint-Gilles