Sacrée. Whitney Orville au Comble

Expo » Galerie

Informations pratiques

  • Gratuit
  • A propos de Sacrée. Whitney Orville au Comble

    Du 3 octobre au 1er novembre 2020, la Galerie du Comble présente pour la première fois dans ses locaux une exposition monographique des travaux de Whitney Orville. Intitulé « Sacrée », l’événement vise à permettre au visiteur de découvrir la diversité des thèmes abordés et la multiplicité des médiums pratiqués par l’artiste. Celle-ci a par ailleurs tenu à concevoir elle-même l’accrochage et la scénographie de manière à favoriser l’émergence de la cohérence de l’ensemble.

    Née au Grand-Duché, Whitney Orville a passé sa jeunesse dans le sud de la province belge de Luxembourg. Elle a ensuite étudié la peinture à Saint-Luc Liège (bac) puis les arts plastiques aux Beaux-arts de Bruxelles (master). Aujourd’hui, elle vit et travaille à Bruxelles.

    Les talents de peintre de Whitney Orville se sont révélés précocement. Plusieurs amateurs éclairés l’ont repérée dès ses années liégeoises. C’est ainsi que la Galerie du Comble décida de montrer son travail au public alors qu’elle était encore étudiante. Ce fut à l’occasion de l’exposition collective Ex Tela III « Place aux Jeunes ! » en 2012. La galerie l’invita à nouveau en 2019 dans le cadre des manifestations de groupe Miscellanea et Portraits, Autoportraits, Autres Portraits à l’Ère 4.0.

    Entre ces deux dates (2012 et 2019), la jeune plasticienne a parcouru un long chemin. Dans les premières années, W. Orville s’est concentrée sur le portrait peint. L’inspiration découlait de la contemplation nostalgique de photos familiales. Ensuite, l’artiste a appliqué cette démarche à l’observation d’images d’autres personnes. Devant ces photos, aucun souvenir intime direct ne pouvait émerger. Le moteur de la création n’était donc plus à proprement parler la nostalgie. Parallèlement à cette évolution dans l’inspiration même, Whitney Orville a diversifié les médiums. Si le dessin est une technique dans laquelle elle réalise des œuvres éblouissantes, c’est la mosaïque qui est actuellement son domaine d’expression de prédilection. Faut-il rappeler que cette discipline fut à certaines époques extrêmement prisée et qu’elle a donné à l’histoire de l’art de véritables chefs-d’œuvre ? La remettre au goût du jour au moyen d’une iconographie contemporaine est une idée qui convainc un nombre croissant d’amateurs. Les œuvres crées par l’artiste sont d’ailleurs principalement des commandes. L’exposition n’en présentera donc qu’un nombre restreint.

    D’une certaine manière, Whitney Orville se trouve à la croisée des chemins. De nombreuses sources d’inspiration, des thèmes variés et de multiples techniques, tout cela exige un effort de réflexion sur la cohérence sous-jacente. L’exposition d’octobre est une première étape dans ce travail de synthèse. Athénaïs Rz, dans une première approche critique, a mis en évidence la complexité des problématiques que soulève la production de l’artiste (https://www.facebook.com/notes/galerie-du-comble/sacr%C3%A9e/3223184951113383/).

    Un vernissage est prévu le vendredi 2 octobre. Toutefois l’organisation pratique sera fonction des mesures sanitaires en vigueur (on se tient informé en consultant la page Facebook de la galerie).

    Photos de Sacrée. Whitney Orville au Comble

    Thématique(s) associée(s)

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Les expos gratuites les plus intéressantes

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Virton

    Recommandations