Chiharu Shiota, Living Inside

Expo » Galerie

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Archive
  • A propos de Chiharu Shiota, Living Inside

    Comme pour de nombreux artistes, le confinement planétaire a été l’occasion pour Chiharu Shiota d’une réflexion sur l’espace domestique et le cocon familial. « Living Inside » rassemble pour la première fois un groupe d’œuvres intimistes et délicates, autour de la notion de « maison » et la fragmentation de nos réalités quotidiennes.

    Célèbre dans le monde entier pour ses spectaculaires installations de fils tendus, l’artiste japonaise a dû en 2020, pour la première fois depuis près de 15 ans, mettre en pause ses pérégrinations incessantes. Confinée à Berlin où elle vit depuis de nombreuses années, ce soudain coup d’arrêt a ravivé de nombreuses thématiques propres à l’artiste : l’immobilité, le silence, l’enfermement, l’incertitude des destinées.

    Depuis longtemps hantée par la question des relations invisibles entre les êtres, la maladie et la transcendance, Chiharu Shiota propose ici une série de sculptures inédites. Réalisées à partir de maisons de poupée, de meubles miniatures, ou de cadres de fenêtres, ses nouvelles œuvres jouent sur la notion d’échelle, de souvenir, et le lien secret entre être et objets du quotidien.

    En écho, une série de nouveaux dessins réalisés dans la solitude de l’atelier soudain déserté, décline des relations entre figures énigmatiques. Prises dans des accumulations de flots ou de spirales, des ombres se retrouvent liées par des fils rouges ou noirs, métaphore des connexions entre les esprits.

    A travers ces mondes miniatures comme cristallisés, rassurants et inquiétants, Chiharu Shiota nous invite à revenir sur cette dernière année hors du commun. Comme elle l’explique « Nous sommes connectés, puisque nous sommes tous dans la même situation. Tout le monde est assis chez lui à regarder ses meubles et à s'interroger sur le monde extérieur qui est, en ce moment, réduit à un simple souvenir. » Dans un propos doux-amer, elle examine ainsi les codes d’un espace de vie désormais drastiquement restreint mais déjà comblé, peut-être, par de multiples possibles à inventer.

    Née à Osaka au Japon en 1972, Chiharu Shiota vit et travaille à Berlin depuis 1999. Après une première formation en peinture à l’université Seika de Kyoto, l’artiste se tourne vers la performance et poursuit ses études artistiques en Allemagne. Reconnue internationalement et exposée depuis une vingtaine d’années, Chiharu Shiota a représenté le Japon en 2015 à la Biennale de Venise.

    Son œuvre à fait l’objet de nombreuses expositions personnelles dont récemment en 2018, The Butterfly Dream au Museum of Kyoto (Japon), The Distance au Gothenburg Museum of Art (Suède), Embodied à l’Art Gallery of South Australia à Adelaïde (Australie), Where are we going ? au Bon Marché à Paris (France); en 2019, Beyond Memory au Gropius Bau à Berlin (Allemagne), The Soul Trembles au Mori Art Museum de Tokyo (Japon) ; en 2020, Push The Limits à la Fondazione Merz (Italie), The Dark Side – Chi ha paura del buio au Musia à Rome (Italie), Counting Memories au Muzeum ?l?skie w Katowicach (Pologne), et enfin une rétrospective itinérante à la Queensland Art Gallery, la Gallery of Modern Art en Australie et au Museum of Modern and Contemporary Art in Nusantara en Indonésie.

    Du 26 février au 9 mai 2021, son travail est présenté à la treizième Gwangju Biennale Foundation en Corée du Sud, ainsi que dans l’exposition collective STILL ALIVE. Werke aus der Shenkung Sammlung Hoffmann au Albertinum en Allemagne jusqu’au 4 juillet 2021.

    Parmi les expositions personnelles en cours cette saison, on retrouve Lifelines au Centro Cultural Banco do Brasil à Rio de Janeiro (Brésil), jusqu’au 19 avril 2021, Connected to Life au Zentrum für Kunst und Medien à Karsruhe (Allemagne) jusqu’au 11 juillet 2021, les installations pérennes The Web of Time au Museum of New Zealand Te Papa Tongarewa à Wellington (Nouvelle-Zélande) et Memory of Water au Towada Art Center à Aomori (Japon), Direction of Consciousness au Domaine de Chaumont-sur-Loire (France) jusqu’au 1er novembre 2021, Holding the Universe in the Hand avec Leiko Ikemora à la Kenj Taki Gallery à Nagoya (Japon) jusqu’au 20 mai 2021, et The Soul Trembles au Tapei Fine Arts Museum à Taiwain jusqu’au 22 août 2021.

    Chiharu Shiota est représentée par la Galerie Templon depuis 2011.

    Thématique(s) associée(s)

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Ne ratez pas ces expos à couper le souffle

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Saint-Gilles