Peggy Pickit voit la face de Dieu

Théatre / Spectacle

Informations pratiques

A propos de Peggy Pickit voit la face de Dieu

Deux couples d’amis, anciens étudiants de l’école de médecine, se retrouvent après des années. Copains d'avant, que reste-il à partager ? Liz et Frank mènent une vie bourgeoise et cosy dans une grande ville d'Europe. Karen et Martin viennent de rentrer d’Afrique de façon précipitée, après six années passées à y travailler dans un dispensaire. L’herbe étant plus verte dans le pré du voisin, chacun fantasme sur la réussite de l’autre : le modèle de réussite sociale et bourgeoise des uns face à l’engagement humanitaire des autres, ici un tantinet néo colonialistes. Et ce, jusque dans les cadeaux qu’ils se font: Peggy Pickit, poupée de plastique, produit d’une société marchande libérale, et Abeni-Annie, poupée de bois sculptée made in tiers-monde. Des poupées qui interrogent sans détour le rapport Occident-Afrique. Des poupées qui ne sauraient occulter ni l’absence d’enfants, ni les bavardages intempestifs de ceux qui n’ont plus grand-chose à se dire. Schimmelpfennig est dramaturge à la prestigieuse Schaubühne de Berlin. Ses pièces, drôles et corrosives, sont abondamment montées en Allemagne. Avec Peggy Pickit voit la face de Dieu, il nous propose des personnages dans lesquels nous nous retrouvons forcément, et des situations que nous pourrions nous-mêmes avoir vécues.

Commentaires

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant d'envoyer
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile
Afficher plus de commentaires

Autres événements : Théâtre de Poche

Autres événements : Théatre / Spectacle

Autres événements : Bruxelles