Numéro 387#

Cinéma

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Archive
  • A propos de Numéro 387#

    C’est l’histoire de celles et ceux qui veillent les migrants oubliés. Plus de 20.000 personnes sont mortes en Méditerranée depuis 2014 selon l'Organisation Internationale pour les Migrations. 20.000 noms, dilués, et autant de familles brisées. Que deviennent ces morts ? Qui les nomme ? Comment font les mères, les frères, pour tenter de retrouver leurs disparus ? Numéro 387 nous emmène dans cette quête de l’identité et de la dignité. Distinctions • 2020 : Les Rencontres du réel - Bergerac (France) - Sélection • 2020 : Cinemed - Festival International du Cinéma Méditérranéen de Montpellier - Montpellier (France) - Séance SOS Méditerranée • 2020 : FIFF - Festival International de Films de Femmes - Créteil (France) - Sélection • 2020 : FIPADOC - Festival International Documentaire - Biarritz (France) - Compétition Impact • 2019 : IDFA - International Documentary Festival Amsterdam - Amsterdam (Pays-Bas) - IDFA Competition for Mid-Length Documentary • 2019 : PriMed - le Festival de la Méditerranée en images - Marseille (France) - Sélection "Première Œuvre" > Qui est N°387 ? La dépouille d’un migrant anonyme repêchée en Méditerranée en 2016. De sa vie, il reste un portefeuille, avec des photos et une lettre d’amour. Une poignée de personnes vont tenter de l’identifier. C’est le point de départ du documentaire. > Un millier de victimes en un naufrage Pendant plusieurs années, Madeleine Leroyer et sa co-auteure, Cécile Débarge, vont s’efforcer de redonner vie non seulement à ce naufragé, mais aux autres migrants disparus dans le terrible naufrage d’avril 2015 – plus d’un millier de victimes. Dans les paroles des familles de disparus, des survivants, de ce que laissent entrapercevoir des objets, des photos, les « numéros » prennent un peu chair, des profils s’esquissent. Les enquêteurs en Italie – où reposent les corps – comme de l’autre côté de la Méditerranée, au Sénégal et en Mauritanie, se penchent sur les moindres détails pour débusquer des pistes d’identification. > Le droit de savoir des familles Peu à peu, le déroulement du naufrage, la liste des passagers se précise, le sens aussi de l’enquête : au-delà de rendre un nom, une dignité aux victimes, il s’agit aussi d’aider les vivants, ces multitudes de familles au deuil impossible. Madeleine Leroyer, la réalisatrice, est parvenue à ne pas rendre cette quête morbide, sans espoir. C’est un véritable policier humaniste, avec en protagonistes, une poignée de femmes et hommes de bonnes volontés. Afin de donner une plus grande portée au propos du documentaire, N°387 est également devenu une campagne, #Unnompourchacun. Une campagne dont les objectifs correspondent aux considérations humanitaires du CICR : faciliter par tous les moyens possibles l’identification des migrants décédés et soutenir le droit de savoir des familles des disparus. Infos et réservations : 02 735 64 68 reservation@balsamine.be

    Photos de Numéro 387#

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Autres événements : Théâtre de la Balsamine

    Autres événements : Cinéma

    Autres événements : Schaerbeek

    Recommandations