KU Leuven x AB talks: Is cancel culture real?

Activités diverses

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Archive
  • A propos de KU Leuven x AB talks: Is cancel culture real?

    Ceci est un évènement à Covid Safe Ticket ! Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur votre visite à l’AB ici.?L’AB et la KU Leuven examinent les défis sociétaux et cherchent des solutions à travers le prisme de la culture musicale et nocturne.La cancel culture est sans doute l’expression de ces dernières années qui fait le plus débat. Pour certains, il s’agit du terme officiel pour désigner une culture qui boycotte des célébrités qui ont posé des actes ou formulé des propos incorrects. D’autres remettent clairement en question l’existence d’un tel phénomène. Ensemble, nous examinons si la cancel culture n’est qu’un mot à la mode et comment le monde de la musique gère ce phénomène.  Cancel culture oblige, parions qu’un de vos artistes favoris est aujourd’hui mis au ban. Songeons à Michael Jackson, Marilyn Manson, Bob Dylan ou R. Kelly. Plus près de chez nous, Bart Peeters et Romeo Elvis se sont récemment trouvés eux aussi dans l’œil du cyclone. Des artistes aux paroles, propos ou comportements inacceptables font de plus en plus souvent l’objet d’une condamnation publique et d’appels au boycott de leur répertoire.  Bizarrement, la controverse autour de musiciens ainsi ostracisés fait souvent exploser leur nombre de streams, et donc aussi leur chiffre d’affaires. Les musiciens ne ressentent souvent que peu – voire absolument pas – l’impact de leur triste nouveau statut. En outre, ils bénéficient dans de nombreux cas d’un soutien encore plus massif de leurs fans, et d’autres personnalités connues et influentes sont aussi là pour les applaudir.  Mis à part une image (temporairement) égratignée, les conséquences majeures sont souvent nulles pour ces artistes. Dès lors, pouvons-nous vraiment parler de cancel culture, ou celle-ci est-elle compensée par le fait que nous séparons trop souvent les artistes de leur art?? Et avons-nous le droit de le faire en tant que fans et amateurs de musique?? Autre question?: comment l’industrie de la musique gère-t-elle ce phénomène ? Les gatekeepers que sont les organisateurs de concerts et de festivals, les directeurs de la programmation ou les labels ne portent-ils pas ici une responsabilité écrasante puisqu’ils peuvent assurer ou non la promotion des artistes sous le coup de la cancel culture??  Pour resituer la cancel culture dans son contexte, mieux vaut savoir de quoi il est exactement question. Ce qui peut difficilement se faire sur les réseaux sociaux. C’est pourquoi l’AB et la KU Leuven se proposent de faire la lumière sur ce phénomène in real life lors d’une table ronde organisée le lundi 29 novembre à l’AB Club. Le nom des intervenants sera annoncé très prochainement.  

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Autres événements : Ancienne Belgique

    Autres événements : Activités diverses

    Autres événements : Bruxelles

    Recommandations