Infinite Arrows

 
image - Infinite Arrows

A propos de Infinite Arrows

Forte du succès de Projet Phenix, une exposition personnelle immersive hautement saluée en 2021, Prune Nourry investit cet automne l’espace bruxellois de la galerie avec une toute nouvelle proposition, Infinite Arrows, qui explore en profondeur la symbolique de la flèche, partie intégrante de l’univers artistique de Nourry depuis près de quatre ans.

La figure mythologique des Amazones, tribu de chasseresses dont la légende raconte qu’elles se coupaient la poitrine pour mieux tirer à l’arc, est apparue dans le travail plastique de l’artiste à la suite de son cancer du sein en 2016. Deux ans plus tard, elle se lance à New York dans la sculpture d’une amazone de près de quatre mètres de haut, couverte presque entièrement de milliers de bâtons d’encens. Telles des aiguilles d’acupuncture faisant écho aux thématiques du rituel et de la guérison, ces objets deviennent, aux côtés d’attributs de la femme-guerrière, de l’arc à la flèche en passant par la cible, un élément récurrent dans les installations, sculptures et lithographies de l’artiste. En janvier 2021, en plein confinement, elle expose une œuvre monumentale, L’Amazone Érogène, composée de 888 flèches flottant délicatement dans l’atrium du Bon Marché Rive Gauche à Paris.

Pour Infinite Arrows, Nourry présente une dizaine d’œuvres inédites et récentes qui prolongent la réflexion entamée lors de la création de ce poignant corpus lentement mûri. L’exposition s’ouvre sur deux dioramas, Arc et Cible, compositions aux formes éclectiques, constituées de flèches en bois et en plumes. A leurs côtés, quatre autres dioramas animent les cimaises de la galerie en déclinant diverses formes géométriques marquantes par leur simplicité : cercle, carré, triangle et trapèze. Ces œuvres sont le fruit de huit années de réflexion personnelle et d’une rencontre essentielle de l’artiste avec certains des plus beaux exemples du minimalisme américain à la Fondation Dia:Beacon dans l’Etat de New York.

Avec Structures (Cercle), la salle suivante confronte le visiteur à une installation nouvelle composée d’une multitude de flèches plantées directement dans le mur formant ainsi une armée de triangles fantômes entre les différents axes. Sur le mur opposé, Exit / Entrance, une cible en chêne à la silhouette courbée prônant en son centre un imposant téton est encerclée d’une nuée de flèches en bois dont certains pénètrent dans le murs tandis que d’autres en jaillissent. Métaphore d’une course effrénée des spermatozoïdes vers l’ovule, l’œuvre fait écho au parcours difficile de la conception après une maladie.

La dernière pièce clôt l’exposition sur une note différente, à travers deux œuvres presque « aériennes », composées de flèches cintrées en bois de hêtre et ornées de plumes. Si en Infinite I (Arrows) résonne le célèbre signe mathématique, véritable ode au mouvement pérenne et au chiffre « 8 », symbole d’équilibre et perpétuelle renaissance ; Target I (Arrows), quant à elle, capte immédiatement l’attention du visiteur par un ensemble de cinq flèches concentriques pour former une cible en noir et blanc.

Informations pratiques

Partage :

Autres événements qui pourraient vous intéresser

Encore plus d'événements Expos > Galerie
Encore plus d'événements Région de Bruxelles-Capitale - Brussels Hoofdstedelijk Gewest
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre newsletter:

Je m'inscris maintenant
VOTRE ÉVÉNEMENT
Si vous souhaitez ajouter un événement sur le site, cliquez ci-dessous
Ajouter votre événement

Thématiques

Evénements les plus consultés

ID : 68897
Editer l'événement SEO Espace administration