Praktische informatie

  • Gratis
  • Over Anthropologies

    Nederlandstalige vertaling niet beschikbaar

    Du 29 mai au 22 août 2021, la Galerie du Comble présente pour la première fois dans ses locaux une exposition personnelle de l’artiste française Anne-Claire Schmit. Intitulé « Anthropologies », l’événement permettra de découvrir en vrai la variété des thèmes abordés par l’artiste au moyen de la technique rare et exigeante qu’est le monotype combiné à la peinture à l’huile. On insiste ici exceptionnellement sur « en vrai » parce que l’effet produit par l’œuvre issue du procédé mis au point par A.-C. Schmit se ressent essentiellement devant le tableau. Il faut le voir dans sa matérialité pour en apprécier pleinement l’atmosphère. Car « une image d’Anne-Claire Schmit, c’est une atmosphère, écrit Athénaïs Rz. Il s’en dégage un on ne sait quoi de doux et d’empathique qui rend de suite son sujet familier. Le voile diaphane qui semble la recouvrir, qui atténue, mêle même les contours des motifs suscite des réminiscences, peut-être un peu floues, de toiles vues dans des musées. » Mais il ne s’agira là que d’indicibles sensations qui n’entament en rien la radicale originalité du travail. Il faut en effet, comme le démontre l’auteur du texte qui accompagne l’exposition, posséder un œil très spécialisé pour suivre les fils sinueux et ténus qui relient ce travail à la peinture ancienne ou aux écoles artistiques du passé.

    Le plus évident est le genre dans lequel ce travail s’inscrit principalement : celui de la nature morte, qu’il renouvèle et élargit. C’est cet élargissement, cette absorption pourrait-on dire des autres genres par celui de la nature morte, qui a amené Athénaïs Rz à proposer le titre d’Anthropologies pour l’exposition au Comble. « En fait, écrit celle-ci, Anne-Claire Schmit peint l’invisible : toutes ses toiles nous parlent de l’homme in absentia. Quand on se donne la peine d’y réfléchir, elles constituent en creux autant de discours sur l’humain, des anthropologies. »

    Précisons encore qu’en raison de la technique employée, l’artiste produit relativement peu et montre rarement son travail. Le public belge a découvert celui-ci en 2016 à l’occasion du salon La Force de la Peinture à Virton. Il a ensuite été exposé par la galerie liégeoise Christine Colon et par la galerie Lieve Lambrecht à Merendree.

    Anne Claire Schmit possède une formation de photographe. Elle a étudié à Icart-Photo, à l’ENSAAMA-Olivier de Serres et à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Née à Laxou en 1976, l’artiste vit et travaille à Rouen.

    Gerelateerde thema's

    Opmerkingen

    Klik om te evalueren
    Nog 0 tekens vóór verzending
    Door dit selectievakje aan te vinken, accepteert u de privacybeleid evenals algemene voorwaarden van Out.be.
    Auteur : ()
    Afmelden om je profiel te wijzigen
    Meer commentaren weergeven

    De meest boeiende gratis tentoonstellingen

    Andere evenementen : Tentoonstelling

    Andere evenementen : Virton