La Plus précieuse des marchandises

image - La Plus précieuse des marchandises

A propos

Jeanne Kacenelenbogen s’empare sans fausse naïveté de ce conte pour adultes qui raconte, tout en pointillés, l’horreur des camps et de la Shoah. Une forme narrative particulière qui laisse une empreinte d’autant plus forte. Avec beaucoup de justesse et sobrement mise en scène par Janine Godinas, l’interprétation lumineuse de Jeanne magnifie ce petit bijou porteur d’espoir et d’amour. Captivé, on en ressort ému.

Il était une fois dans un grand bois, un couple de bûcherons sans enfant. La faim y régnait toute l’année, et la Seconde Guerre mondiale sévissait tout autour. Chaque jour, la bûcheronne voyait passer un train, ignorant ce qu’il transportait. Elle espérait qu’un jour, quelque chose de merveilleux lui arriverait de ce train. Elle est exaucée le jour où elle ramasse un paquet balancé du wagon, une petite fille de la tribu des « sans-cœur », de ceux qui « voyagent gratos en trains spéciaux ». L’enfant deviendra pour le couple, « la plus précieuse des marchandises ».

DE Jean-Claude Grumberg AVEC Jeanne Kacenelenbogen MISE EN SCÈNE Janine Godinas ASSISTANTE MISE EN SCÈNE Hélène Catsaras SCÉNOGRAPHIE ET COSTUMES Renata Gorka DÉCOR Eugénie Obolensky CONSTRUCTION DÉCOR Luc Dezille LUMIÈRE ZvonocK MUSIQUE ORIGINALE Pascal Charpentier RÉGIE Geoffrey Leeman, Antoine Steier, Sybille Van Bellinghen
PHOTO Gaël Maleux

PRODUCTION Théâtre Le Public SOUTIEN Tax Shelter de l’état fédéral belge via Belga Films Fund, Fédération Wallonie-Bruxelles

Partage :

Autres événements qui pourraient vous intéresser

DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON
15 oct 19 oct
Théatre / Spectacles Spectacle
The Rockerill
Marchienne-au-Pont - Hainaut
Entre attirance et répulsion, Marc Zinga et Fabrice Adde éprouvent toute la complexité des rapports humains lors d’un deal sous tension.Un espace sombre et désert. Une ambiance festive au loin. Deux hommes se croisent et entament ce qui pourrait être une conversation banale au détour d’une rue. Cherchent-ils quelque chose ? Tels deux aimants qui s’attirent et se rejettent, le Dealer et le Client nous entrainent au coeur d’une joute verbale acharnée. Ils vont sans cesse se jauger, négocier, se confronter, avec une tension qui ne fera que s’intensifier, jusqu’à ce qu’il ne reste qu’une seule option…Écrit par Bernard-Marie Koltès, DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON est aujourd’hui mis en scène par Jean-Michel Van den Eeyden qui libère toute la puissance de ce monument théâtral.« Je ne suis pas là pour donner du plaisir, mais pour combler l’abîme du désir, rappeler le désir, obliger le désir à avoir un nom, le traîner jusqu’à terre, lui donner une forme et un poids, avec la cruauté obligatoire qu’il y a à donner une forme et un poids au désir. » Le DealerEn co-présentation avec l’AncreTexte Bernard-Marie KoltèsMise en scène Jean-Michel Van den EeydenJeu Fabrice Adde et Marc ZingaDramaturgie Isabelle GyselinxScénographie Delphine CoërsCréation sonore Rémon JrCréation lumière Florentin Crouzet NicoProduction L’Ancre – Théâtre RoyalCoproduction Le Rideau, Mars – Mons arts de la scène, Théâtre de Liège, La Coop asbl et Shelter ProdSoutien taxshelter.be, ING et le tax shelter du gouvernement fédéral belge.
Encore plus d'événements Théatre / Spectacles > Spectacle

Autres événements Région de Bruxelles-Capitale - Brussels Hoofdstedelijk Gewest

Encore plus d'événements Région de Bruxelles-Capitale - Brussels Hoofdstedelijk Gewest
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre newsletter:

Je m'inscris maintenant
VOTRE ÉVÉNEMENT
Si vous souhaitez ajouter un événement sur le site, cliquez ci-dessous
Ajouter votre événement
CONCOURS
Participez à nos concours.
Découvrir les concours

Thématiques

Aujourd'hui

Plus d'événements aujourd'hui
ID : 68451
Editer l'événement SEO Espace administration