Un MAX de culture à Messancy

image - Un MAX de culture à Messancy

A propos

1.   Les artistes de Messancy

25 artistes ont répondu à l’appel de la commission culturelle et présenterons leurs créations diverses au public :


Anne Back (photographie)

André Bastin (photographie)

Anthoula Choustoulakis (photographie et photocomposition)

Edith Cambron (peinture)

Christelle Damin (arts visuels)

Brigitte D’Avenia (peintures et céramiques)

Anne Dechambre (céramique)

Annie Defoy (peinture acrylique, aquarelle et photographie)

Imane Dejardin (peinture)

Christelle Erpelding (peinture)

Ana Inês Gonçalves (couture, peinture au pastel)

Florence Guillaume et Gérald Kaczmarek (peinture / pouring)

Jean-Michel Jonette (photographie)

Maurice Michotte (tourneur sur bois)

Pascal Mitaine (maquettes militaires)

Yves Paillot (photographie)

Nathalie Payen (peinture et céramique)

Sonia Payot (acrylique)

Michel Peeraer (photographie)

Hélène Poncet (graphiste et illustratrice)

Jacqueline Rogier (photographie)

Alix Thill (peinture artistique mix média)

Jessica Zaurrini (peinture, bricolage)

Françoise Zimmer (autrice de romans)



Vous trouverez une présentation de chacun, des photos ainsi que les liens vers leurs galeries, sites et/ou réseaux sociaux sur notre site
web : www.messancy.be/loisirs/vie-culturelle/expositions


2.      Les élèves de Technique de Qualification
Artistique


Exposition dans les couloirs de l’école des créations des élèves de Technique de Qualification Artistique
réalisées au cours de Dessin d'analyse et création artistique. La base de l'apprentissage du dessin est l'observation et l'éducation de l'œil. Les
éléments de la création observés sont les lignes, les formes, les surfaces, les volumes, les couleurs, les valeurs, les textures et matières, les proportions,
les rythmes, les mouvements, l'espace et les règles de perspective, les ombrages et lumières que nous reproduisons manuellement, transcrivons et
interprétons parfois en variant les procédés et leurs supports appropriés, selon des formats, compositions et cadrages choisis. Nous percevons
progressivement leurs combinaisons et établissons des rapports entre eux. Nous expérimentons et cherchons à travers les principales techniques de base, peu à peu maîtrisées par des exercices répétés, les ressources expressives de tous ces éléments soit dans le but de reproduire objectivement avec beaucoup de précision et minutie la réalité et créer des compositions hyperréalistes, soit dans le but de créer librement en laissant s'exprimer l'imagination et la
mémoire en les mettant au service d'une destination précise en s'orientant vers un champ d'application pratique professionnel.


3.      Les musées*


Parfum d’Océanie à Differt


De 1904 à 1963, plus de cent cinquante missionnaires maristes quittent Differt et partent évangéliser l’Océanie. Leur champ d’évangélisation passe de la Mélanésie (Nouvelle-Zélande, Îles Salomon, Nouvelle Calédonie, Nouvelles-Hébrides (actuellement Vanuatu)) à la Polynésie (Îles de Wallis et Futuna, Fidji, Samoa, Tonga).


Les objets rapportés par les missionnaires, masques, lances, éventails, outils… sont réunis dans une petite exposition.


Le musée Africain


Le Musée Africain, unique dans la Province de Luxembourg, a une vocation pédagogique et éducative qui bénéficie de la collaboration étroite des sections artistique et d’histoire des humanités secondaires de l’école. Il a été inauguré le 16 juillet 2022 sous le triple parrainage de l’Association des Pères Maristes, de l’Institut de Nazareth et du Cercle Africain de la Province de Luxembourg.


Le Musée bénéficie du soutien et de l’expertise de l’Union Royale Belge-Africaine. Il reçoit régulièrement des dons d’objets africains qui appartiennent au Cercle Africain ; objets artisanaux placés par ce dernier dans quatre salles mises à sa disposition par d’association des Pères Maristes dans ses galeries. Le Musée est gratuit.
Chaque donateur voit son don personnalisé. Ses visiteurs sont divers ; des Académies des Beaux-Arts en passant les Cercles culturels et autres
particuliers curieux des arts premiers.


Le projet de ce Musée est donc de familiariser les visiteurs à la richesse de la culture africaine en la rendant accessible à la jeunesse et à la population locale.


4.     La chapelle de Differt et ses trésors*


Pendant les plages d’ouverture de l’exposition, vous aurez la possibilité de visiter la chapelle néo-romane, habituellement fermée au public.


Le visiteur pourra admirer cette magnifique chapelle dont la construction s’étale de 1896 à 1898. Les boiseries en chêne du pays sont l’œuvre d’un seul homme, Jean Arend, menuisier du village voisin de Turpange. La pose des vitraux remonte à 1897. Ils sont l’œuvre du maître-verrier Vermonet de Reims. La voûte de la nef est ornée de motifs végétaux et animaliers. C’est en 1901 que l’on pose les huit médaillons de toile peinte qui nous font connaître les patrons de la société de Marie. Le sol est une belle mosaïque composée d’une succession de trois cercles concentriques renfermant au centre une croix. Ornement tréflé avec inscription « Salve ».


La chapelle a été entièrement restaurée en 2009 par deux peintres géorgiens.


Infos pratiques

Heures d’ouverture

Samedi 29 & dimanche 30 juin :
14h00 - 19h00


Vendredi 05 juillet : 14h00 -
21h00


Samedi 06 & dimanche 07
juillet : 14h00 - 19h00


Adresse

Rue de l’Institut, 15 6780 Differt

 


Entrée gratuite


Partage :

Autres événements qui pourraient vous intéresser

Autres événements Expos > Divers

Encore plus d'événements Expos > Divers
Encore plus d'événements Luxembourg (Province)
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre newsletter:

Je m'inscris maintenant
VOTRE ÉVÉNEMENT
Si vous souhaitez ajouter un événement sur le site, cliquez ci-dessous
Ajouter votre événement
CONCOURS
Participez à nos concours.
Découvrir les concours

Thématiques

Aujourd'hui

Plus d'événements aujourd'hui
ID : 155582
Editer l'événement SEO Espace administration