Informations pratiques

A propos de Un fait divers

Seule en scène
Laure Chartier

C’est l’histoire vraie d’une fille sans histoire.
Généralement, cette fille-là, personne ne la remarquait particulièrement. Un soir qu’elle marchait dans la rue, il lui est arrivé quelque chose. Quelque chose… Ce sont des choses qui arrivent…parfois.
Ce n'était sans doute pas si grave, ça peut arriver à tout le monde, on ne va pas en faire une montagne ! Non ? C'est vrai, faut pas exagérer, personne n'est mort non plus !
Laure raconte et c’est vraiment vivant, courageux, rigoureux, drôle, sans concessions, sans fards. C’est Laure et son histoire avec les toubibs, les flics, les juges, les parents, les amies et les amis de Laure.

Laure Chartier porte avec sincérité et humour "l'histoire vraie d'une fille sans histoire". Un viol et la spirale de l'après.

Mise en scène Aurélie Trivilin
Assistante à la mise en scène Sania Tombosoa
Scénographie et costumes Delphine Coërs
Lumières Laurent Kaye
Directeur de tournée Pierre Hendricks
Diffusion Compagnie le Brame de la Biche/ Sania Tombosoa
Production du Théâtre Le Public

Durée : 1h05’

Texte édité chez Lansman Éditeur - Collection Lansman Poche

"L’impensable et au-delà, mis en mots"
La Libre, Marie Baudet, 18 avril 2018

Spectacle proposé en collaboration avec Amnesty International

Le p’tit plus
La représentation sera suivie d’une discussion sur la thématique avec Dominique Deshayes, coordinatrice Droits des femmes d’Amnesty International Belgique francophone, un représentant de l'ordre public (encore à préciser). En Europe, une femme sur 20 de plus de 15 ans a été violée et 1 sur 10 a subi une forme de violence sexuelle. Un rapport sexuel sans consentement est un viol. En Belgique, on estime qu’il y a 100 viols par jour, seulement 10% des femmes portent plainte. Les moyens demandés par Amnesty, notamment dans le cadre de sa récente campagne, doivent être mis en œuvre ou améliorés : ligne téléphonique d’écoute, accueil des victimes par la police, Centres pluridisciplinaires (CPVS), campagnes de sensibilisation, formation des policiers, des magistrats et des acteurs de terrain, sensibilisation dès l’école (apprendre le respect, lutter contre les stéréotypes et la « culture du viol »). Le viol doit sortir de l’ombre.

Photos de Un fait divers

Commentaires

Cliquez pour evaluer
Encore 0 caractères avant d'envoyer
En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
Auteur : ()
Deconnectez-vous pour changer de profile
Afficher plus de commentaires

Autres événements : Grange du Douaire

Autres événements : Théatre / Spectacle

Recommandations