Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Gratuit
  • Archive
  • A propos de Et si ...

    Une des qualités de l’artiste est de pointer les travers de la réalité, puis de les tirer à coups de satire. L’omnipotence de la finance, la politique asservie au bénéfice d’intérêts particuliers, l’épuisement sans vergogne des ressources, la perte de biodiversité, la déficience des régulateurs … montrent qu’on ne peut exclusivement se préoccuper du profit à court terme impunément : les conséquences néfastes ébranlent le merveilleux édifice. Certains de ces aspects sont ciblés avec causticité dans les œuvres de Antoine Doyen, Laurent Impeduglia et Romain Van Wissen.

    Antoine Doyen (Verviers, 1980) recolle les morceaux d’un monde éclaté dans un immense puzzle impossible. Pierre Guyaut-Genon le présente ainsi : « Antoine Doyen recrée la réalité aux couleurs de son imaginaire. (…) Si la symphonie de cinq sens était un gâteau, gageons qu’il faudrait y ajouter la cerise. Pour lui, celle-ci porte le nom d’humour – pièce maîtresse de ses créations de toutes pièces. Les images se bousculent dans sa caboche, façon puzzle, en joyeux bordel, et en adepte du « Bienheureux les fêlés, ils laisseront passer la lumière ». (Dixit Michel Audiard.) Fait-il du neuf avec du vieux ? Que nenni point. Il fait du vieux avec du neuf. Il consomme et consume à l’envers en fonction de l’endroit visité (…)

    Dans ses dessins, Laurent Impeduglia (Liège, 1975) nous plonge avec humour et dérision dans des espaces hallucinés et autres labyrinthes anxiogènes qui apparaissent comme des visions allégoriques des méandres du temps présent, emprisonnés entre le poids du passé et l’angoisse de l’avenir.
    Le poulpe, récurent, symbole de régénération, jongle avec la mort causée par la destruction humaine. Mais la nature reprend ses droits de manière hybride et mutante, et l’espoir est bel et bien présent.

    La démarche d’assemblage se retrouve dans la composition des tableaux de Romain Van Wissen (Eupen, 1965) : la cohabitation improbable de personnages, paysages, objets, éléments abstraits, met en exergue la dérision ou le sarcasme du propos. Les tableaux deviennent fables : dans ce monde où il est difficile de faire la part entre la vérité et le mensonge, reste le jeu qui remet tout en cause, y compris l’être.

    Photos de Et si ...

    Thématique(s) associée(s)

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Les expos gratuites du moment

    Autres événements : Expo

    Autres événements : Stavelot

    Recommandations