Luanda Casella KillJoy Quiz

Théatre / Spectacle

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Archive
  • A propos de Luanda Casella KillJoy Quiz

    Le killjoy (rabat-joie ou trouble-fête ) dit aujourd’hui : nous ne sommes pas heureux·ses parce que ça ne va pas bien. Dans ce monde qui s’effrite, être un killjoy signifie qu’il faut résister et faire le boulot pour changer l’histoire. Dans son écrit féministe, The Killjoy Manifesto, Sara Ahmed fixe des pratiques de résistance qui examinent l’idée de la figure killjoy. Elle montre combien notre obsession occidentale d’acquérir et de conserver le bonheur risque d’être problématique pour ce·lles·ux dont l’expérience est en rupture avec cette histoire du bonheur. « Killjoy, écrit-elle, c’est ouvrir une vie, créer un espace pour des possibilités, pour le hasard. » Dans sa nouvelle œuvre, Luanda Casella se sert de Killjoy comme d’une personne prête à dénoncer la violence, même si cela implique de l’inconfort. Dans Killjoy Quiz, un quiz télévisé gentiment prévisible se transforme progressivement en une réflexion beaucoup plus dure. Les participants répondent à des questions. Des points sont distribués. Mais qu’est-ce que cela représente de gagner un quiz ? Nous savons peut-être certaines choses sur le monde, mais sans pour cela comprendre la complexité derrière les faits que nous connaissons. Killjoy Quiz sape l’idée de marquer des points par ses connaissances en présentant un jeu dont l’objectif ultime est d’apprendre comment entamer le dialogue. Les mots ont une force et l’éloquence est une arme. De subtiles questions à choix multiple dévoilent impitoyablement une série de nos préjugés. Luanda Casella est une écrivaine et performeuse qui tente de sauver l’art de raconter des histoires contre la damnation des médias. Mélangeant la rhétorique et l’ironie, son œuvre dévoile des constructions de langage par lesquelles elle explore, dans la fiction et dans des processus de communications quotidiens, des narrations peu fiables. Sa recherche se concentre en grandes lignes sur le rôle de la littérature dans le développement de la pensée critique – la façon dont des individus se rapportent aux histoires pour se créer une sensation d’identité, pour former leur opinion sur le monde et finalement pour se protéger. Ces dernières années, elle étudie ‘la rhétorique de la tromperie’ en explorant e.a. l’utilisation de la mise en récit dans les médias de communication. L’œuvre de Luanda Casella a été présentée dans des salles et des festivals comme Spielart (Munich), Edinburg International Festival (Édimbourg), Het Theaterfestival (Gand) ou Kaserne (Bâle). Avec sa dernière pièce, Short of Lying, elle a remporté le prix Sabam Jong Theaterschrijfprijs au festival Theater aan Zee à Ostende. — concept, text, performance: Luanda Casella, performance: Yolanda Mpelé, Carolina Maciel de França, singing: Maïmouna Rachels, Timia Van der Linden, Helena Casella, music composition: Pablo Casella, dramaturgy: Sébastien Hendrickx, scenography: Felix Fasolt, light: Frouke van Gheluwe, coaching & choreography: Lucius Romeo-Fromm, research assistance: Mariana Casella, production management: Greet Prové, artistic planning: Carl Vermeersch, coproduction: NTGent, workspacebrussels, De Grote Post, with the support of: The Belgian Tax Shelter

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Autres événements : Beursschouwburg

    Autres événements : Théatre / Spectacle

    Autres événements : Bruxelles