Laïla Amezian - In the name of..

Concert » Divers

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Archive
  • A propos de Laïla Amezian - In the name of..

    In the Name Of.. est une réflexion musicale et poétique sur ce que l’on met en oeuvre au nom d’idéologies, de principes, de traditions et autres croyances… au nom de tout ce qui nous empêche de penser par nous-même. Elaborée et composée sur la poésie contemporaine de Taha Adnan, poète qui raconte sa belgitude à travers sa langue maternelle qu’est l’arabe, la musique de Laïla Amezian et Fabian Fiorini se trouve aux croisements des chemins empruntés dans l’exil. Une fusion musicale entre modes arabes et harmonies occidentales pour une identité en devenir façonnée par nos propres convictions, nos propres choix.

    Le texte, la langue…, une histoire d’exil..

    La thématique centrale de l’œuvre de Taha est la diaspora, l’exil, l’identité, sa/notre belgitude… Il traite du thème de l’exil et plus particulièrement des différents états d’être exilé dans un monde où le soleil se fait rare. Le tout sur un ton tantôt mélancolique et noir, tantôt incisif et sarcastique.
    Il défend une littérature belge de langue arabe ou une littérature arabe de Belgique… et met en avant le fait que la langue arabe peut raconter l’identité belge et contribuer à une identité belge multiple.
    Par le biais de l’arabe, Taha exprime ses inquiétudes plus librement et avec plus de profondeur, de sincérité et de nuances.
    Il traite de sujets actuels, mais toujours avec une trame philosophique qui suscite la réflexion intime. C’est à partir de cette réflexion que Laïla Amezian a sélectionné les passages qui sont mis en musique.

    La voix, la musique…, une histoire de cordes..

    La voix de Laïla se fait l’écho des poèmes, et ses mélodies se lancent dans un dialogue musical dont la trame se tisse au fil des cordes, tantôt pincées, frottées, et tantôt frappées.
    Les arrangements pour piano et quatuor à cordes atypique explorent les harmonies occidentales et les modes arabes dont s’inspirent les compositions.
    Une musique à la fois contemporaine et à la fois imprégnée des traditions bien vivantes en nous. À l’instar de nos vies, c’est une recherche d’équilibre constante vivant au gré des tensions musicales qui nous emmène pour une exploration à la croisée des chemins.

    Chant : Laïla Amezian I Piano : Fabian Fiorini I Guitare: Emmanuel Baily I Violon : Mohamed Al Mokhlis I Gadoulka : Isabel Sokol-Oxman I Violoncelle : Anja Naucler.
    Compositions & direction artistique : Laïla Amezian I Textes : Taha Adnan I Arrangements & direction musicale : Fabian Fiorini.

    Une production HalfmOon asbl, avec la collaboration de MetX Moving Music.
    Avec le soutien de La Première – Le Monde est un Village et des Jeunesses Musicales.

    Concert présenté dans le cadre du mois des femmes qui montrent la voie.
    Le mois de décembre présentera exclusivement des voix de femmes à l’Espace Magh. Elles représenteront la femme maghrébine au cœur même de sa propre diversité, complexité et richesse.
    Pour finir sur une note mixte, la soirée de clôture du 18 décembre rassemble des artistes, hommes et femmes, pour slamer et déclamer de la poésie. Rendez-vous pour un mélange de genres et de sons !

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Autres événements : Concert

    Autres événements : Bruxelles