Atelier mouvement collectif /Quand je danse, je parle aussi

Stage / Cours

Attention ! Cet événement a déjà eu lieu !

Informations pratiques

  • Archive
  • A propos de Atelier mouvement collectif /Quand je danse, je parle aussi

    Chercher à créer des mouvements en tenant compte des capacités physiques et des potentialités de chacun tout en suivant l’approche développée par Serge Aimé Coulibaly qui a créé, au sein de sa compagnie Faso Danse Théâtre, une danse aux bases africaines très contemporaines. Priorité à l'expression des mots avec le corps, deux heures de vitalité, de beauté et d'émotion. Par Serge Aimé Coulibaly, danseur, chorégraphe et fondateur de la Cie Faso Danse Théâtre.   Serge Aimé est danseur-chorégraphe burkinabé. Depuis 2002, il travaille en Europe et dans le monde entier. Sa culture africaine est la source de son inspiration et avec son art, il veut créer une danse contemporaine puissante qui part du sentiment mais qui porte aussi réflexion et espoir. La puissance de son expressivité rend son travail universel et compréhensible sur tous les continents. Depuis la création de sa compagnie Faso Danse Théâtre en 2002, Serge Aimé travaille sur des thèmes complexes et tente de donner une véritable impulsion positive aux jeunes générations. Dès le début de sa carrière, il a été invité sur différentes scènes européennes et africaines (festivals). Après avoir enquêté sur un soulèvement populaire (Nuit Blanche à Ouagadougou), après avoir exploré ce que l'engagement pour un monde meilleur exige de l'individu (Kalakuta Republik), après avoir scruté nos regards dédaigneux sur l'histoire des peuples migrateurs à travers quelques mythes d'origine ouest-africaine (Kirina), WAKATT questionne le temps présent et la « peur de l’autre » qui y règne. Dans ce projet, Serge Aimé Coulibaly se penche sur la nature de l'homme, son « instinct naturel ». Sommes-nous violents par défaut ? Rejetons-nous spontanément ceux que nous ne connaissons pas ? Ou s’agit-il de manipulations de masse qu’il est possible de contrecarrer ? À l’heure où les murs se dressent entre les peuples, où les nationalismes se gorgent du rejet de l’autre, Wakatt incite à la résistance et à l’ouverture vers un avenir commun et généreux."

    Commentaires

    Cliquez pour evaluer
    Encore 0 caractères avant d'envoyer
    En cochant cette case vous acceptez la politique de vie privée ainsi que les conditions générales de Out.be.
    Auteur : ()
    Deconnectez-vous pour changer de profile
    Afficher plus de commentaires

    Autres événements : Théâtre National

    Autres événements : Stage / Cours

    Autres événements : Bruxelles

    Recommandations