L'oeil gourmand

 
image - L'oeil gourmand

A propos de L'oeil gourmand

Lionel Rigolet, chef du restaurant étoilé Comme chez Soi, et Isabelle Ravet, artiste peintre reconnue, ont unis leurs talents pour concocter « l’œil Gourmand », une exposition à découvrir du 21 au 24 novembre dans les salons de la banque Delen, à Bruxelles.
 
Ne dit-on pas qu’on mange avec les yeux ? Lionel Rigolet et Isabelle Ravet, amis de longue date, semblent avoir pris l’expression au mot. Il est chef étoilé, elle est artiste peintre, grande spécialiste de la nature morte. De la rencontre de leurs univers créatifs est née une exposition à déguster des yeux intitulée « L’œil Gourmand ».
 
Décloisonner cuisine et atelier
 
Depuis leur rencontre sur les bancs de l’école, il y a un peu plus de trente ans, Lionel Rigolet et Isabelle Ravet ont suivi avec curiosité et admiration leur parcours respectifs. « Nos liens de complicité se sont retissés lors d’une de mes expositions » se souvient l’artiste peintre, qui raconte que peu après leurs retrouvailles, une idée audacieuse s’est mise à germer en eux : pourquoi ne pas décloisonner leurs métiers ? Pourquoi ne pas s’ouvrir mutuellement les portes de leur cuisine et de leur atelier, pour expérimenter une nouvelle forme d’art ?
 
Cette collaboration artistique, fondée sur l’observation et la compréhension de l’autre, prend aujourd’hui la forme d’une rencontre gastronomique et chromatique, à mettre sous la dent des regards les plus gourmands. Dix-huit toiles seront exposées dans le cadre prestigieux des salons de la banque Delen. Des natures mortes contemporaines, inspirées du restaurant Comme chez Soi et conçues avec la complicité de son chef. A travers le choix de différents aliments, Lionel Rigolet et Isabelle Ravet invitent les visiteurs à porter un regard nouveau sur la nature morte et à emprunter les chemins entrelacés de la création d’un plat et d’un tableau.
 
Une plongée dans la vie intime des choses
 
« Mes tableaux, je crois, respirent l’instant présent, le calme, l’écoute et la réflexion », explique l’artiste peintre. « Avez-vous déjà remarqué que, dans les cuisines des grands restaurants et des hôtels, il fait un calme presque absolu ? » Ce rapprochement entre deux mondes peu habitués à travailler de concert trouve notamment à s’exprimer, dans ses toiles, au travers de l’étoffe blanche utilisée chaque jour au restaurant : « Dans ce partage avec Lionel Rigolet, le drapé s’est imposé comme « l’ingrédient » central auquel j’ai ensuite associé d’autres éléments, comme les figues, les courges et les livres reliés ».
 
Michel Draguet, directeur général des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, évoque la « sensualité douce » émanant des œuvres d’Isabelle Ravet et souligne la maitrise technique de l’artiste, qui s’inscrit dans une longue tradition : « Tout un monde de délicatesse se déploie dans un jeu de référence où le Hollandais se mêle à l’Espagnol, dans un mélange absolu des siècles ». Et le spécialiste d’ajouter que dans ses toiles, « la densité méditative l’emporte sur l’aspiration décorative. Pas sur le plaisir que procure la plongée dans la vie intime des choses ».


Prolongation dans l’atelier de l’artiste tout le mois de décembre sur rendez-vous. Atelier Isara : 133 rue Keyenveld, 1050 Bruxelles.

Informations pratiques

Partage :

Galerie photo (1)

Autres événements qui pourraient vous intéresser

Autres événements Expos > Peintures

Encore plus d'événements Expos > Peintures
Encore plus d'événements Région de Bruxelles-Capitale - Brussels Hoofdstedelijk Gewest
NEWSLETTER
Inscrivez-vous à notre newsletter:

Je m'inscris maintenant
VOTRE ÉVÉNEMENT
Si vous souhaitez ajouter un événement sur le site, cliquez ci-dessous
Ajouter votre événement

Thématiques

Evénements les plus consultés

ID : 110304
Editer l'événement SEO Espace administration