Je crois que dehors c’est le printemps

Theater / Spektakel

Praktische informatie

Over Je crois que dehors c’est le printemps

Nederlandstalige vertaling niet beschikbaar
«?Elles sont en train de jouer chez des amis, je les emmènerai à l’école demain matin. Tu iras les chercher. C’était le 30 janvier 2011. Je ne les ai plus jamais vues?». D’origine italienne, mariée, Irina vit en Suisse. Un jour, le père de ses filles jumelles de six ans décide de les emmener. Quelques jours plus tard, on retrouve le corps sans vie du père – il s’est suicidé – mais les fillettes sont portées disparues. Si Gaia Saitta et Giorgio Corsetti s’emparent du fait divers dont la journaliste italienne Concita de Gregorio a tiré un livre poignant, c’est moins pour le détailler que pour regarder au-delà, pour capter le souffle de la résistance, l’éblouissement de la poésie de celle qui reste. Dans une approche humaine, Gaia Saitta, seule en scène, invite des spectateur·ices à l’accompagner, à endosser un rôle discret sur le plateau, donnant ainsi corps à l’histoire, aux émotions d’Irina. Qu’i·els soient interpellé·es et/ou filmé·es en direct, i·els soulignent l’interprétation tout en pudeur de l’actrice et, par-delà, la puissance d’Irina. Puissante d’une attention à la vie. Puissante d’un droit au bonheur qu’elle doit se réapproprier. Car là est toute l’humanité, la beauté?presque «?scandaleuse?» d’Irina?: accepter d’être à nouveau touchée par l’amour. Gaia Saitta est artiste associée au Théâtre National Wallonie-Bruxelles. Création Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles Coproduction Les Halles de Schaerbeek

Photos de Je crois que dehors c’est le printemps

Opmerkingen

Klik om te evalueren
Nog 0 tekens vóór verzending
Door dit selectievakje aan te vinken, accepteert u de privacybeleid evenals algemene voorwaarden van Out.be.
Auteur : ()
Afmelden om je profiel te wijzigen
Meer commentaren weergeven

Andere evenementen : Nationaal Theater

Andere evenementen : Theater / Spektakel

Andere evenementen : Brussel

Aanbevelingen